Le Business Coaching : Une méthode innovante et efficiente dans l’encadrement des Jeunes Entrepreneurs Agropastoraux

Partager

Dans cet entretien que nous a accordé Mme AYISSI Crecsencine, Business coach principal ; par ailleurs Experte en Marketing Opérationnel d’une part, elle nous a présenté le business coaching, son importance sur le parcours d’un jeune entrepreneur, ses rapports avec les jeunes ainsi que les perspectives d’avenir pour le Busines coaching ; et d’autre part nous avons eu un échange avec la Jeune Entrepreneure Edo Jeanne Raissa qui fait dans l’élevage et l’engraissement des lapins, pour qui le business coach est important car l’accompagne de façon opérationnelle dans la mise en œuvre de son business plan. Dans cet entretien elle nous relate sa journée de travail avec le business coach, la plus-value de l’intervention  de ce dernier dans son entreprise et ses attentes.

Mme AYISSI crescencine, Business coach principale dans la structure EPAB pour le compte du PEA-Jeunes, Expert marketing et positionnement

Question : Qu’est-ce que c’est le business coaching ?

Le Business coaching selon le PEA-Jeunes est une méthode qui met des coaches à la disposition des jeunes pour les aider à mieux implémenter leurs projets. Le programme affecte à plusieurs jeunes un Coach qui va les suivre au quotidien sur l’installation de leurs entreprises, que ce soit sur le plan marketing, commercial, financier, et de la gestion ; c’est un partenaire pour le développement de l’entreprise du jeune dans tous les aspects. C’est un conseiller quotidien du jeune pour maximiser la performance l’entreprise du Jeune Entrepreneur.

Pourquoi est-on passé du suivi accompagnement au Business coaching ?

Le suivi accompagnement avait des indicateurs précis, ici l’accompagnateur n’avait pas une obligation de performance sur l’entreprise, encre moins sur son chiffre d’affaires. Son action était davantage focalisée sur l’installation du jeune. Le business coaching vient maintenant en complément pour permettre au jeune d’être épanoui dans l’écosystème entrepreneurial. Donc le coach joue à la fois le rôle de conseiller et de recherche des opportunités d’affaires.

Question : Quelle est sa plus-value par rapport à ce qui se faisait avant ?

Nous devons installer les entreprises pérennes qui pourront exister après le PEA– Jeunes et pour ce faire, il est primordial de coacher le jeune et l’amener à comprendre qu’outre le PEA – Jeunes, il peut fonctionner seul et prospérer selon ses ambitions et ses rêves. de ce point de vue, le coach est conseiller sur l’entreprise et peut être comptable si l’entreprise chute.

Comment les jeunes entrepreneurs perçoivent votre action à leurs côtés ?

La majorité des jeunes entrepreneurs du PEA– jeunes commencent à entrer dans l’écosystème entrepreneurial, à 80% ils sont vraiment des novices. Nous travaillons à renforcer déjà les prérequis reçus lors de l’incubation dans son domaine d’activité. En effet, le milieu entrepreneurial est plein de défis qui peuvent décourager le jeune entrepreneur. D’où l’intérêt du Business coach. Celui-ci maitrise déjà les méandres du milieu grâce à ses connaissances et son expérience avec d’autres entrepreneurs. De ce fait, il devient plus facile pour ce dernier de palier à certaines problématiques que le jeune trouve sur le terrain.

Comment les jeunes réagissent-ils par rapport à votre accompagnement ?

Le Coach travaille avec le jeune sur la base d’une affectation faite par le programme. Il est donc utile d’établir une relation de confiance dès le début de la relation. La présence du Coach s’impose auprès du jeune grâce à son professionnalisme. Si le coach est performant le jeune aura tendance à consulter régulièrement son coach, par ce qu’il voit les bénéfices de son conseil dans son entreprise. Par contre, si le coach n’est pas compétent, le jeune aura tendance à croire que celui-ci  le dérange.

Quelles sont les perspectives pour cette approche

L’approche Business coaching c’est le métier de l’heure. Lorsqu’on regarde l’écosystème entrepreneurial aujourd’hui, il y a un déficit en business coaching. Et  si vous regardez toutes les stratégies d’appui aux PME, de nombreuses actions sont développées pour renforcer le coaching, l’accompagnement parce qu’il est désormais évident que les services non financiers sont importants pour la PME. Les problèmes dans les PME se rapportent régulièrement au management, à la gestion, à la vente et bien d’autres. Le coach est effectivement celui qui a les outils pour accompagner les jeunes à trouver des solutions à ces problèmes. Le Business coaching sera un métier prisé.

Après combien de temps un jeune est supposé sortir de votre encadrement ?

Normalement, dès que le jeune a pris le deuxième crédit productif et parvient à le rembourser, l’on peut ainsi déduire que celui-ci  a la capacité de prendre le troisième crédit productif, par ricochet, peut déjà gérer seul son entreprise. Un autre indicateur porte sur la courbe de son chiffre d’affaire. Lorsqu’on se rend compte que l’entreprise est en train de prendre une courbe de performance relativement satisfaisante, on peut décider de sortir le jeune du business coaching. Le jeune bénéficie également des formations lui permettant d’être effectivement autonome dans la gestion de son entreprise pendant tout le parcours de coaching.

Télécharger le magazine pour en savoir plus



Laisser un commentaire

Traduire »