Le Directeur Représentant du Bureau Sous-Régional pour l’Afrique Centrale du FIDA, Mr Abdelhaq Hanafi dans les locaux du PEA-Jeunes

Le mot allègre de bienvenue du coordonnateur pour l’ensemble de l’équipe a été suffisamment révélateur du chaleureux accueil réservé au Directeur. Dans la salle de conférence, l’ambiance qui règne est celle d’un personnel rassuré et confiant...

The official launching ceremony for the awareness campaign against COVID – 19 and the distribution of equipment and health kits took place on Friday, 08th May 2020 in the premises of the Youth Agropastoral promotion program at Bastos quarter; Presided over by the Minister Delegate to the Minister of Agriculture responsible for Rural Development H.E ANANGA MESSINA born BEYENE Clémentine Antoinette, the General Secretary of MINEPIA, personal representative of the Minister in charge of livestock and animal breeding and Mrs ONANINA, Representative of IFAD’s Regional Director Africa in Cameroon.

The programme has so far been able to interest more than 415 youths in various activities ranking on Animal and Crop Production(Pig, Poultry, Non-conventional livestock, Maize Production, Market gardening) and Service Provider ( Animal feed, Phyto sanitary, Specialized restaurant, Farm construction, Juice production, transportation) in the North west region.

En Janvier 2020, le PEA-Jeunes s’est doté d’un Plan de Travail et de Budget Annuel validé par son comité de pilotage. Alors que les activités commençaient à être implémentées avec pour leitmotiv, la mise à échelle des résultats obtenus en 2019, va survenir la pandémie COVID19.

Alfred TOMO BELA, Coordonnateur National PEA-Jeunes

Mme AYISSI crescencine, Business coach principale dans la structure EPAB pour le compte du PEA-Jeunes, Expert marketing et positionnement...

previous arrow
next arrow
Slider

L’agropastoral est un beau risque!

Alfred TOMO BELA, Coordonnateur National PEA-Jeunes

Note de l'éditeur

Le Programme de Promotion de l’Entreprenariat Agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes) est un instrument que l’Etat du Cameroun avec l’appui technique et financier du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), a mis en place dans l’optique de donner aux jeunes hommes et femmes, les moyens d’accroître leurs revenus et d’améliorer leur sécurité alimentaire. Ce, à travers des entreprises rentables, intégrées dans les filières agropastorales porteuses le long de la chaine des valeurs, et offrant des opportunités d’emplois viables. Il s’agit là d’une réponse concrète que le gouvernement camerounais apporte à l’endroit des besoins et des préoccupations des jeunes, dans un secteur à fort potentiel de croissance que constitue le secteur agropastoral.

Objectifs

Le PEA-Jeunes vise à soutenir le développement d’entreprises rentables gérées par les jeunes hommes et femmes, dans les filières agro pastorales porteuses.

Lire plus
Groupe cible

Le programme vise les jeunes hommes et femmes âgés de 18 à 35 ans ayant porteurs de projets agro pastoraux individuels ou collectifs de création ou de développement de PME.

Lire plus
Zone d’intervention

Le PEA-Jeunes concentre ses interventions sur les quatre régions : le Centre, le Sud, le Littoral et le Nord-Ouest, elles sont basées sur une entrée par le bassin de production.

Lire plus

Axes d’intervention

Développement d’entreprises agropastorales viables

Faciliter chez les jeunes l’émergence d’idées de projets d’entreprises, appuyer la maturation de ces projets et les aider à créer et/ou développer leurs entreprises agropastorales.

Coordination et gestion

Piloter en amont les activités techniques du Programme, veiller à la pertinence de sa mise en œuvre et valoriser ses acquis en contribuant à la visibilité de ses actions.

Accès aux services financiers

Mobiliser des financements pour les entreprises accompagnées par le programme et promouvoir l’amélioration de la qualité des services dont elles bénéficient, de la part des Institutions de Financement Rurales (IFR).

Approche par incubation

Accompagnement technique, financier, social et commercial des jeunes entrepreneur(e)s au sein de structures identifiées par le Programme.

Amélioration du cadre organisationnel, politique et institutionnel

Promouvoir le dialogue politique au sujet de l’entrepreneuriat agropastoral des jeunes, afin d’améliorer l’environnement des affaires dans ce secteur.

La catégorisation des bassins de production

Cibler les zones ou le développement optimal de certaines filières est possible, sur toute une chaîne de valeur, y compris la transformation et la commercialisation.

Chiffres clés

0

Incubés

0

Crédits productifs accordés

0

incubateurs

0

IFAD Gender Awards 2019

Histoires de terrain

Galerie

Nos partenaires

Notre chaîne

Traduire »